Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bigpussy

naturismeje fais énormément de naturisme en été dans divers coin de ma région. En ce qui me concerne, c’est un naturisme orienté sexe, je ne me contente pas de me promener ou de me mettre nu au soleil, je m’exhibe en érection, j’aime m’accoupler en nature et mater ceux qui le font aussi.Au fil de mes journées à poil au soleil, il m’est arrivé de jolies aventures….Par exemple, au cours de l’été qui vient de se terminer….à mon habitude, je n’ai sur moi qu’un short un t-shirt et des espadrilles, que j’enlève dès que j’entre dans le taillis et que je mets dans un petit sac. Me voilà donc totalement nu dans le sous-bois, que je commence à explorer à la recherche d’autres nudistes ou exhibitionnistes. Les premiers mètres tout nu en forêt sont pour moi toujours très excitants et me donnent chaque fois une jolie érection, qui se calme au bout d’une dizaine de minutes, sauf si je l’entretiens, bien sûr…. J’avance donc dans les taillis et les buissons avec ma bite bien dure….premier tour de piste vide, personne dans le sous-bois.Je me trouve une place au soleil dans une petite clairière, où je m’assieds à même le sol, sur ma serviette. Je suis encore mi-bandé, la chaleur du soleil sur ma queue la maintient agréablement en l’air. Comme souvent lorsqu’il n’y a (encore) personne, je prends mon téléphone et je surfe un peu avec mes contacts…. je suis en skype avec un mec qui a envie de me voir à poil en nature…Un bruit de moteur, vraisemblablement une moto vient de s’arrêter au bout du chemin qui mène au bois où je me trouve. Je me lève et me dirige vers le chemin de la lisière… Entre les branchages j’aperçois un jeune qui entre dans le sous-bois, je n’ai pas le souvenir de l’avoir vu auparavant… Je vois à peu près le chemin qu’il va suivre et m’arrange pour que nous puissions nous croiser. Il me voit d’assez loin, marque un temps d’arrêt… je pense qu’il va rebrousser chemin, souvent c’est la réaction de ceux qui ne sont pas habitués à rencontrer un nudiste. Je continue à avancer tranquillement dans sa direction, je vois son regard fixer ma bite, qui ne bande pas mais est assez épaisse…. bahis firmaları Je ne veux pas le brusquer et je bifurque sur la droite vers une petite clairière légèrement en contrebas du chemin. Cela lui laisse le choix, soit de me rejoindre s’il est curieux, soit de s’aventurer ailleurs.Je m’installe à nouveau sur ma serviette et je ferme les yeux, me laissant chauffer par le soleil. J’entends des bruissements sur ma droite, j’entr’ouvre les yeux et vois le jeune homme à 5-6 mètres de moi. Je lui souris et lui fais signe de s’approcher. Je sens qu’il hésite encore… mais finalement il s’avance. Salut, tu es nouveau ici ? Oui fait-il de la tête. Tu es venu par hasard où tu es un peu curieux voyeur ? J’ai l’habitude d’être direct, de toute façon dans ma tenue, il est difficile d’avoir des doutes sur les raisons de ma présence…Ma question le met plutôt en confiance, oui j’avais envie de voir et mater, me souffle-t-il.Voir des mecs à poil ou en train de bander, ça t’excite ? oui, je crois, dit-il. Je l’invite à se mettre à l’aise…le voilà assis en face de moi. Nous commençons à parler, je vois ses yeux qui dérivent régulièrement vers mon entre-cuisses… il m’explique en substance que, oui, il mate pas mal de photos de mecs, que les bites le font bander, qu’il n’a encore jamais touché une autre queue, qu’il est à la fois tenté et peureux, etc… Je lui raconte mes expériences, le plaisir que me donne ma bi-sexualité, le plaisir du nudisme et des jeux sexe en nature, le plus souvent avec d’autres mecs. Je lui explique aussi que les plaisirs sexe ne se réduisent pas à la pénétration, dont je comprends que cela puisse lui faire peur. Il y a d’abord tous les plaisirs du voyeurisme et de l’exhibe, sans contact, il y a les attouchements, la branle en parallèle ou réciproque, la suce etc… Chacun doit vivre ses plaisirs comme il l’entend. Au fil de mes descriptions, je le vois qui se détend… Tu aimes regarder ma bite ? Oui me dit-il. Tu as envie de la toucher, de la voir dure, de me montrer la tienne ?Envie de la toucher quand elle est dure me répond-il. Je lui souris et commence à m’exciter kaçak iddaa le gland et les couilles…il n’en faut pas plus pour épaissir ma queue, qui commence à se dresser. Je l’empoigne et la branle doucement devant lui….il la boit littéralement des yeux. J’aime bien la situation, je me branle sans complexe devant un jeune qui se découvre… Manifestement, il aime ce qu’il voit, car sa main vient frotter son entre-jambes dans son jean…Tu veux la toucher ? sans même me répondre, sa main effleure mes couilles et ma tige…il est hésitant et maladroit mais le contact est excitant…. Mon dard est tendu et gonflé, mes couilles sont pleines et dures…. Je le laisse jouer tant qu’il veut…. Je guigne vers son entre-cuisses, il me semble, malgré la raideur de la toile du jean, distinguer un renflement important…. J’approche ma main pour effleurer le tissu, j’obtiens sous les doigts la confirmation que sa bite est dure…. Je n’en fais pas plus…C’est lui qui enchaîne….tu crois que je peux me foutre à poil ? bien sûr, lui dis-je, si tu en as envie…. Il se lève, déboutonne son jean et le baisse hâtivement avec son slip…. Sa bite se dresse joliment, elle est de taille moyenne, non circoncise (j’adore)… beaucoup de poils à mon goût mais ce n’est pas grave… je m’approche à genoux et promène ma langue sur son gland et ses bourses, il sent le sperme, je bande dur…Je lève les yeux pour guetter sa réaction…lui, il a fermé les yeux, manifestement il aime. Ma bouche reprend son prépuce et mes ongles s’aventurent sur ses couilles. Je tète la peau au bout de la bite et je sens son gland gonfler et sortir peu à peu du prépuce, ma langue lui excite le trou et le frein tandis que mes doigts continuent de lui masturber les bourses. Je m’attarde sous le gland et sur le frein, Je sens qu’il se raidit et devient énorme, je m’écarte un peu et je vois partir ses jets, 3-4, épais et très odoriférants…Quand il reprend ses esprits, il a l’air tout confus… il est debout devant moi, la queue encore dure, une grosse goutte de foutre pendant de son gland. Je lui suggère de rester nu et de s’asseoir…. Je crois qu’il a aimé mais pour kaçak bahis l’instant il doit remettre de l’ordre dans ses idées…. Je n’en peux plus de bander.Je suis étendu sur ma serviette, la bite dressée, il s’assied à côté de moi. Je regarde ostensiblement sa queue qui se ramollit doucement…. J’approche ma main et lui effleure la bite et les couilles. Son gland est encore trempé, j’en récolte encore dans la paume. Il se laisse faire…Tu as une belle bite et de belles couilles, lui dis-je en lui souriant, et ton jus a l’air superbe. Je me passe la main sur mes propres couilles pour m’enduire du reste de sperme que j’ai récolté dans ma paume.Tu aimes tant le foutre que ça, me dit-il. Oui, j’aime bien en avoir sur la bite, les bourses et dans la raie, c’est hyper-sexe…. Si tu as envie d’essayer…Nous commençons à parler, de sexe évidemment…. Il m’interroge sur mes fantasmes, me parle des siens…. Ma queue reste joliment dure, je la branle doucement au soleil et lui ne peut s’empêcher de mater, ce qui est hyper-excitant…au bout d’un moment, je me redresse et me lève, j’ai une agréable envie de pisser et j’adore le faire en érection, c’est un délicieux plaisir… je me déplace vers les fourrés à côté de nous et me place de telle sorte qu’il puisse me voir…puis je me soulage puissamment, avec la bite bien droite…. Je le regarde, je vois que ça lui plaît, je lui souris… Je reste un moment debout, flamberge bandée à inonder les buissons…. Quand je reviens vers lui, je vois que sa bite est devenue plus épaisse de nouveau…. Je m’agenouille et la lui prends en main, je lui malaxe les couilles, lui branle la tige…. Il se laisse faire avec plaisir et rebande durement. Je me place à califourchon au-dessus de son sexe et approche le mien, également tendu, pour une branle bite sur bite… nos deux queues sont dures l’une contre l’autre, mon gland circoncis frotte la base du sien…. C’est trop bon, mon gland laisse échapper des gouttes de plaisir qui le lubrifient grassement… il regarde cela avec gourmandise et stupeur…. Tu veux goûter mon gland, lui dis-je ? je sens qu’il hésite encore…. Je sens que ma queue est pleine, mon gland devient énorme et rouge sous la pression du sperme….je ne tiens plus, je lâche mets jets qui partent loin sur son torse…. Cela l’excite tellement qu’il décharge presque instantanément après moi…

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir