Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Blonde

Mes deux soeurs chapitre 3Chapitre 3 A l’attaqueLa soirée qui a suivi mes ébats dans la cuisine avec ma grande sœur est plutôt bizarre. A dire vrai, je ne sais plus où donner de la tête. Dès que je croise son regard, Clémentine me fait un clin d’œil et son regard « respire » l’envie de sexe… J’ai envie d’elle… Mais il y a Pauline. Jusqu’il y a peu, nous étions juste un frère et une sœur, complices et proches. Mais maintenant, je la vois différemment. En la regardant, en lui parlant, en l’écoutant…je ne cesse de l’imaginer nue, allongée et offerte… Sa peau est-elle aussi douce, parfumée, sucrée que celle de ma grande sœur ? Sa liqueur intime est-elle……Une pression sur mon entrejambe me sort de ma réflexion. Clémentine vient de poser son pied sur ma bite, sous la table, en plein repas familial ! Et elle sait y faire… En même temps, elle discute avec Pauline… comme si de rien n’était.Tant bien que mal, je passe le repas avec une belle érection et les douces caresses du pied de ma grande sœur chérie.A la fin du repas, Pauline me propose de regarder un DVD. J’accepte volontiers et nous nous installons pour regarder « La Vie Est Belle ». Nos parents n’étant pas grands consommateurs de télé, seule Clem vient se joindre à nous.Je mets le DVD en route. Clémentine est allongée sur un des canapés, toujours avec son petit short – souillé de ma semence – et ses belles jambes s’étalent devant moi…Je m’assois dans le second canapé avec Pauline.Dès que je regarde ma grande sœur, elle écarte légèrement les cuisses, m’offrant une vue bien plus intéressante que le film… Je vois bien qu’elle m’allume et aussi que Pauline regarde Clémentine, intriguée…Au bout de quelques temps, vers la moitié du film, je vais à la cuisine chercher un paquet de gâteaux. Lorsque je reviens, Pauline est allongée sur le deuxième canapé.- « Ah ben sympa pour la place les filles…- Assieds-toi donc… Fais pas ton chieur !En disant cela, Pauline ramène ses jolies jambes pour me laisser de la place, mais à peine suis-je installé, qu’elle les détend à nouveau. Ce qui fait que les jolis petits pieds nus de ma très jolie petite sœur reposent sur mes cuisses… Je sens que je deviens rouge. Pauline semble ne rien remarquer, mais Clémentine m’adresse un sourire en coin des plus équivoques…Pauline porte elle aussi un short (rose) et un t-shirt blanc moulant, à tel point que la dentelle de son soutien-gorge se devine aisément à travers le tissu. Elle a de magnifiques jambes et des pieds si sexy… Je sens ma verge devenir chaude… et dure…de plus en plus dure… Je n’arrive pas à me contrôler.La honte commence à m’envahir… Ca y est, je bande…et de belle manière !Les pieds de ma petite sœur sont posés juste au niveau de mon sexe gonflé. Elle ne peut pas ne pas se rendre compte de mon érection. Soudain, elle bouge son pied droit et le frotte délicatement güvenilir canlı bahis siteleri sur son autre pied, dans ce geste que je trouve si sensuel… Et je vois du coin de l’œil qu’elle sursaute, me regarde, deviens rouge écarlate… Elle a senti ma vigueur, forcément.Mais elle ne dit rien. Elle laisse ses pieds sur moi, même si elle ne bouge plus jusqu’à la fin du film.Une fois le DVD terminé, Clémentine se lève :- « Bon ! Je vais me coucher. Bonne nuit mes chéris- Bonne nuit.- Bonne nuit ClemElle s’approche de Pauline pour lui faire la bise, et de ce fait me présente son joli petit cul… Puis elle vient vers moi et me fait un baiser directement sur la bouche ! Je suis surpris mais satisfait… Ses lèvres pulpeuses sont si douces…Pauline n’en crois pas ses yeux. Une fois Clémentine partie, elle demande :« Elle va bien Clem ?- Euh, oui autant que je sache… Pourquoi ?- Te fous pas de moi ! Depuis quand vous vous embrassez sur la bouche ?- T’es jalouse ?, dis-je en riant…- T’es con. Mais tu réponds pas à la question…- Ecoute j’en sais rien, j’ai pas fait gaffe.- Comme tu veux. Allez bonne nuit.Et là elle se lève et lorsqu’elle s’approche de moi, je lui colle aussi un baiser sur la bouche.Elle sourit, rougit – repensant sûrement à mon érection de toute à l’heure – et monte sans rien dire.Le lendemain, je me réveille excité comme jamais… une gaule d’enfer !! J’attends avec impatience la venue de Clémentine, pour me soulager en elle… ou sur elle…Mais au bout de près d’une heure, je me résigne. Ma grande sœur ne viendra pas me voir ce matin.Ma déception est telle que mon érection s’éteint presque immédiatement. Je m’habille rapidement et sors pour prendre mon petit dèj’. Dans le couloir, avant de mettre un pied dans l’escalier, la porte de Clémentine s’ouvre :- « Bonjour petit frère… Bien dormi ?- J’espérais te voir ce matin…- J’ai d’autres projets pour toi ce matin.Je me retourne vers elle, curieux de connaître son programme. Rien qu’à cette idée, ma bite se réveille doucement. Elle me regarde de ses beaux yeux verts, irrésistible en nuisette bleue marine, les cheveux légèrement en bataille…« Pauline est sous la douche… Vas donc la rejoindre…- Quoi ?- Tu vas dans notre salle de bain et tu la rejoins sous la douche… Mais tu la baises pas…- Mais je…tu…- Tu es à moi et tu m’obéis mon chéri. Tu la rejoins mais pas de pénétration, pas de pipe…Elle s’approche et m’embrasse tendrement. Je ne peux pas lui résister…seulement lui obéir…Avant de rentrer dans la salle de bains, je me déshabille entièrement, la queue dressée et fière.J’ouvre la porte…je rentre…- « Clem ? C’est toi ? »Sans rien dire j’ouvre la douche et rentre immédiatement.- « Merde ! Franck !!! Mais qu’est-ce que tu fous ? Mais… »La douche n’est très grande et nous nous retrouvons collés l’un à l’autre. Elle essaie de se güvenilir illegal bahis siteleri cacher mais c’est difficile vu la place…Avant qu’elle ne dise quelque chose d’autres, je pose mes lèvres sur les siennes et appuie plus fortement ma verge sur son ventre… Elle ne se débat pas…mais se retourne, me présentant son dos. Elle chuchote :- « Franck… Tu fais quoi ? Il faut pas…- Ne t’en fais pas ma puce… (je place ma main sur son sein droit, et l’embrasse dans le cou)- Oh…Franck…Ma main caresse son sein, titille son téton, qui ne tarde pas à réagir. Tout en l’embrassant amoureusement dans le cou, mon autre main se pose sur son ventre plat. Elle bouge un peu et du coup, ses fesses viennent « enlacer » mon sexe. Je la plaque contre moi. Elle ne dit plus rien.Lentement, ma main descend… inexorablement…arrive sur son nombril…et continue sa descente.Mes doigts parcourent maintenant sa belle toison blonde – bien entretenue – puis mon majeur passe sur ses lèvres intimes… Elle soupire… passe son bras derrière pour att****r ma nuque. Elle approche mon visage du sien et nous nous embrassons… nos langues dansent… se mêlent… fusionnent presque…En même temps je commence à lui caresser ouvertement la vulve… agaçant en douceur son petit clitoris… Au lieu de résister, elle écarte un peu les jambes, me laissant la voie totalement libre vers son paradis.Sa main droite étant toujours posée sur ma nuque, sa main gauche vient enlacer la mienne et m’aide à lui pétrir le sein. Car maintenant, je suis lancé, excité comme un taureau en rut… Mes caresses sont plus « dures », je lui pince les tétons… Au vu de sa réaction, elle semble apprécier.Je cale alors ma queue entre ses fesses et je la fais coulisser, l’eau de la douche faisant office de lubrifiant…- « Ohh ma petite sœur chérie…- Oh…. Franck… qu’est-ce que tu fais… On doit pas… Oh ouii… encore !Je suis passé à l’étape supérieure et je lui enfonce un doigt dans sa belle petite chatte… Aucune difficulté. Elle est inondée de cyprine… Mon majeur entre et sort de plus en plus vite, explorant les tréfonds de son antre… faisant des détours vers son clito maintenant gonflé un maximum…Elle prend du plaisir à être masturber de la sorte… Elle se déhanche en rythme afin que mon sexe coulisse au mieux…Je lui glisse alors un second doigt. Un petit cri de surprise accompagne ma démarche… Je ne suis presque plus moi-même. Ma bite me semble énorme, à vif ! Je la plaque plus fort contre moi.- « Oh Pauline… Tu en veux encore ? T’en veux plus ? Je sais que oui…- Ouiii…… Ohhh Oui grand frère…- Et comme ça ?Et voilà un troisième doigt dans sa fente… Elle gémit de plus en plus fort, respire comme une sportive essoufflée après un énorme effort…Puis, d’un seul coup, elle pousse un véritable hurlement, bref, mais intense. La sentir jouir ainsi à raison de mon endurance. güvenilir bahis şirketleri Mon sperme jaillit et vient se répandre sur le haut de ses fesses et le bas de son dos…Elle manque de tomber. Elle est tremblante, se remettant à peine de son orgasme.Sans dire un mot, je sors de la douche et retourne dans ma chambre, pour prendre une « vraie » douche.La journée se passe comme si de rien n’était. Chacun vaque à ses occupations de vacances. Le soir, Pauline sort avec des amis et ne mange pas avec nous. A première vue, son comportement vis-à-vis de moi ne semble pas différent. Mais je sens une légère retenue. Peut-être regrette-t-elle notre péripétie…Vers 22h00, Clémentine monte se coucher. 30 minutes plus tard, je monte également.Je frappe à la porte de ma grande sœur. Je rentre sur son ordre. Elle est allongée sur le lit, nue.- « Viens à côté de moi mon petit frère adoré… »Je me déshabille – la bite au garde-à-vous, bien entendu – et m’allonge contre elle. Elle sent bon. J’aime sa peau si blanche, si douce, si sucrée…- « J’ai une surprise mon chéri »Elle prend la télécommande et appuie sur « play ». Et là, je reste abasourdi…Sur son écran, l’image qui apparaît me laisse sans voix.Je vois Pauline qui prend sa douche ! Puis au bout de 2 minutes, je me vois pénétrer dans la douche avec ma petite sœur !!- « Tu as mis une caméra !!- Mmmhhh oui… et je suis sûr que le spectacle sera superbe…Je tourne la tête vers elle, et je la vois en train de se masturber.- « Branles-toi avec moi p’tit frère »Et comme d’habitude, je lui obéis. La situation est particulière : je regarde une vidéo, dans laquelle je suis sous la douche en train de caresser ma petite sœur, tout en me masturbant à côté de ma grande sœur, qui elle-même se donne du plaisir avec ses doigts.Clémentine ne lâche pas une miette de la vidéo. Ses doigts sont imbibés de liqueur féminine… elle se mordille la lèvre… Qu’elle est belle !La vidéo arrive à son terme. Clémentine m’embrasse, se mets à quatre pattes, me présente sa croupe si attirante, relance la vidéo depuis le début et :- « Franckie chéri… Fais-moi jouir… »Je me positionne derrière elle, et lentement je m’enfonce en elle… Offerte ainsi, elle est encore plus belle. Sa chatte est presque trop humide. Je la prends d’abord en douceur, puis suivant ses indications à la lettre, j’accélère progressivement.- « Mmmhhhh, mon petit frère chéri,… Tu sais t’y prendre.- Ohhhh Clem… Je te veux tellement !- Vas-y… Occupe-toi de moi… Je veux jouir en même temps que Pauline…Et nous baisons comme ça, en levrette, en regardant notre vidéo i****tueuse…Mes coups de butoir se font plus forts, plus profonds… et je sens ma grande sœur se contracter et arrêter de respirer quelques instants avant le hurlement de Pauline…Ne tenant plus, je remplis Clémentine de ma semence.Je m’allonge sur le lit. Très vite Clémentine vient se blottir en s’allongeant à moitié sur moi. Je sens mon sperme couler de sa chatte sur mon ventre. Nous nous sommes endormis comme ça, enlacés et rassasiés…Du moins pour le moment.Car je ne le sais pas encore en m’endormant, mais ma « carrière » de jouet sexuel n’en est qu’à ses débuts…

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir