Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

College

De nouvelles envies…Je n’ai jamais été particulièrement attiré par les hommes. Je veux dire : je sais reconnaître quand un homme est “beau”, ou qu’il “présente bien”, mais je n’ai jamais pu dire si un homme était “attirant”.Mon attirance et mes envies pour les femmes m’ont toujours suffi.Un jour, alors que je me masturbais en regardant un tumblr, je me suis aperçu que les jeunes femmes sexy du site étaient en fait de jeunes travestis et de jeunes transsexuels.Je me suis toujours contenté de porno “hétéro”, j’aime les femmes qu’elles aient des formes ou non, qu’elles soient rondes ou fines.Mais là je me sentais étrangement excité.Après une courte pause je me suis défié d’arriver à jouir en regardant ce site….Quelques pages de plus ont suffi.Après avoir joui j’ai ressenti un sentiment étrange et j’ai très rapidement quitté les pages X et changé d’occupation, comme pour exorciser ce qui venait de se passer.Quelques jours plus tard, alors que j’étais à nouveau en pleine séance de plaisir solitaire, je retournai sur le tumblr qui m’avait tant excité.Je voulais comprendre ce qui pouvait autant m’exciter dans ce site.L’étrange excitation que j’avais ressentie la première fois n’était pas vraiment de la partie.Je me décidais à explorer les sources des photos qui m’avaient le plus fait bander.A ma grande surprise je suis tombé sur des tumblr où de jeunes hommes (travestis ou non) se faisaient baiser et dominer par des hommes d’âge bahis firmaları mûr et virils….Nouvelle excitation…Il m’a à nouveau fallu très peu de pages pour que je jouisse grâce à ce nouveau tumblr.Et à nouveau ce sentiment étrange, un peu comme une honte, et un besoin de changer très vite d’activité.Je ne savais plus vraiment que penser, je pouvais très bien être excité par un homme nu, mais je ne ressentais à aucun moment une quelconque attirance “émotionnelle”.J’ai continué un certain temps à cultiver cette ambiguïté, sans jamais en parler à personne.Mon attirance pour les femmes n’avait pas changé, j’aimais toujours autant sortir et rencontrer des femmes, et toujours autant regarder du porno “hétéro”, il y avait seulement un petit plus ; l’envie me prenait parfois de regarder du porno gay, bi ou trans.C’était pour moi comme un “bonus”, une source d’excitation supplémentaire.Il y a peu de temps j’ai commencé à aller, par curiosité, sur des forums de rencontre gay.J’ai été étonné de voir le nombre d’hommes hétéros qui comme moi ne s’étaient jamais posé de questions au sujet de leur sexualité et qui ressentaient par moments la même excitation au sujet du porno gay, bi ou trans.Nous discutions souvent de tout ça, de ce que nous ressentions, de ce qui nous excitait sur le moment, s’échangeant des liens de sites et de vidéos.Petit à petit une chose, une pratique particulière m’intéressait, me fascinait ; la masturbation kaçak iddaa en compagnie d’autres hommes.Pas de branle mutuelle, simplement être avec un homme ou plus, dans un même endroit chacun se branlant en regardant les autres ou en regardant un porno (hétéro, gay, bi ou trans).C’était un peu un fantasme.Et petit à petit, en en discutant, il prenait plus de corps, devenait de plus en plus réalisable.Et puis un jour je franchis le pas, c’était décidé il fallait que je tente cette expérience. Que je sache au moins ce qu’on pouvait ressentir dans ce genre de situation.Après en avoir discuté et avoir glané quelques conseils, j’ai posté une annonce sur le site.J’ai rapidement reçu quelques “candidatures” et ai porté mon choix sur un homme avec qui je discutais régulièrement, de mon âge et de mon gabarit, lui aussi hétéro mais ayant tenté l’expérience deux fois auparavant.Nous nous sommes donné rendez-vous dans un bar quelques jours plus tard, j’étais un peu nerveux, lui moins. Il m’expliquait qu’il avait beaucoup hésité la première fois qu’il avait tenté l’expérience, mais qu’il n’avait pas regretté une seule seconde après.Après avoir discuté et bu quelques verres nous avons poursuivi la soirée chez lui.A un moment il me demanda si je préférais un porno hétéro ou gay. Lui ayant répondu que je n’en avais aucune idée, il me répondit : “On n’est pas obligés d’en regarder qu’un…”Nous avons donc fait notre sélection, une ou kaçak bahis deux vidéos hétéro, une vidéo bi et deux vidéos gay.Et à nouveau une question :”Tu préfères qu’on reste habillés?”, lui répondant par la négative, il commença à enlever son T-shirt. Je l’imitais sans tarder, jetant de rapides coups d’œil un peu gêné.Je m’étais déshabillé des dizaines de fois devant des femmes et d’encore plus nombreuses devant d’autres hommes, que ce soit pour faire du sport ou pour se changer à la plage. Mais là, je ne comprenais même pas pourquoi j’étais gêné…Enfin, nous étions tous deux nus côte à côte, il tenait d’une main sa souris de l’autre sa queue.Je ne me sentais pas vraiment à l’aise, j’avais peur de ne pas réussir à bander.C’est en ouvrant la discussion simplement qu’il détendit l’atmosphère, après tout nous n’étions là que pour “profiter d’un peu de porno tranquillement, sans aucune pression”.Les vidéos passaient, on les commentait, on riait, on discutait, et chacun se masturbait.On en était à la 4ème vidéo quand je sentis que j’arrivais à mon maximum, je jouis sur mon ventre une bonne quantité de sperme.Il jouit très peu de temps après moi, peut-être que me voir jouir l’avait excité après tout…On restait là, à discuter, on but un verre, puis chacun se nettoya.On resta quelques instants à discuter, nus, puis on se rhabilla et je rentrais chez moi.Cette expérience n’a rien changé pour moi, ma sexualité est toujours la même, j’aime toujours autant faire l’amour avec des femmes.Mais je sais depuis que j’aime également me masturber “sans pression” en compagnie d’un autre homme, et qui sait, peut-être plus tard ce sera une branle mutuelle ?

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir