Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Amateur

Sexe en merMon contrat dans l’hôtel qui m’emploie pour la saison touche à sa fin.Depuis qu’il est arrivé, il y a quelques jours, je sympatise avec Sébastien un homme grand, brun qui a ses habitudes dans l’hôtel ou il vient chaque année quand les aoûtiens sont partis.Pour une fois que je suis calme c’est lui qui recherche ma présence, je sens souvent son regard posé sur moi.S’il a commencé à me draguer d’abord discrètement il le fait de plus en plus ouvertement dés que sa femme n’est pas dans les parages.Je comprends qu’il est attiré par mes attitudes et mes regards équivoques.Un matin il me suit dans les couloirs et je suis surprise de le voir pénétrer derrière moi dans le local ou est entreposé le linge.Je proteste et lui demande de sortir, pour la forme car je sais ce qui va se passer et ça ne me déplait pas.Sébastien se colle contre moi et m’enserre dans ses bras.Ses lèvres sont contre les miennes, sa langue pénètre dans ma bouche et va à la recherche de la mienne.Je ne me fais pas prier, nos langues se mêlent dans un long baiser.Je sens son sexe grossir contre mon ventre.Je me dégage un peu de son étreinte et je verrouille la porte du local en laissant la clé dans la serrure pour que nous ne soyons pas importunés.Je m’approche de lui et mon corps collé contre le sien je fais bouger mon ventre pour le frotter contre son sexe afin d’accentuer ses envies.Tout en nous embrassant chacun de nous caresse l’autre partout sans insister sur une partie de notre corps.Une de mes mains se glisse dans son short puis dans son slip et saisit sa queue qu’elle pétrit.Je sens une main s’insinuer sous mon maillot, elle déplace mon soutien-gorge puis caresse un sein avant de s’en prendre à l’autre.Ensuite la main glisse sur mon ventre après avoir dégrafé ma jupe qui tombe à mes pieds, elle s’insinue dans ma culotte et caresse mon sexe, instinctivement j’écarte les jambes.Il me doigte la chatte puis il prend mon clitoris pour cible et le masturbe après l’avoir caressé doucement.Géné par ma culotte, il tire dessus pour la baisser et la fait glisser le long de mes jambes jusqu’à ce qu’elle se retrouve à mes pieds, je m’en débarrasse.Sébastien retire son short et son slip mettant à l’air son pénis de taille moyenne bien érigé.Toujours debout, il se colle contre moi, j’écarte les jambes pendant que sa queue cherche l’entrée de mon intimité, avec une main je l’aide puis son membre pénètre dans ma chatte.Ses mains agrippées à mes hanches, les genoux un peu pliés, il donne des coups de reins pour faire aller et venir sa verge dans mon corps. Je l’embrasse et me cramponne à lui mes bras passés autour de son cou. Il ne faut pas longtemps avant que le pénis ne gonfle encore dans ma chatte et qu’avec des soubresauts il n’arrose mon vagin de son sperme.Il se recule, je m’essuie avec une serviette de toilette.Je ne veux pas me contenter de ce maigre coït.A genoux mes mains agrippent ses cuisses, ma langue lèche partout sa verge gluante qui bande toujours puis je suçote le gland pendant un moment histoire de l’énerver.Quand je juge qu’il est bien excité je lui prodigue une fellation en faisant pénétrer complètement son pénis dans ma bouche.J’alterne les va-et-vient de ma bouche rapides ou lents en serrant au maximum les lèvres sur son membre.Je m’applique pendant un moment pendant qu’il appuie ses mains sur mes épaules et que je sens ses ongles s’enfoncer plus ou moins dans la chair en fonction de ce qu’il ressent pendant que je suce.Je finis par l’amener à la jouissance, il se crispe pendant que sa verge s’agite et que je reçois bahis firmaları des jets de sperme au fond de ma gorge.Tout en malaxant ses testicules je continue la fellation après avoir avalée sa semence.J’alterne avec des masturbations car il a tendance à débander et après m’être escrimée un moment sa queue est de nouveau bien raide. Je me positionne à genoux sur le linge sale la tête dans mes bras repliés, il se met derrière moi et sa queue bute entre mes fesses avant de pénétrer mon intimité.Tout en me défonçant il met un doigt dans mon anus qu’il fait aller et venir dans tous les sens pour en agrandir l’orifice.Au bout d’un moment la verge quitte ma chatte et vient s’égarer ne trouvant pas mon anus, avec une main je la positionne contre l’orifice qu’il vise. Ses mains agrippées à mes hanches il exerce une poussée et sa queue coulisse dans mon cul qu’il se met à défoncer à grands coups de reins.En même temps une de ses mains s’égare entre mes cuisses et rapidement il se met à masturber violemment mon clitoris ce qui fait monter rapidement le plaisir dans mon ventre.Il prend son temps s’arrêtant de temps à autre de bouger pour ne pas éjaculer mais tout en continuant la masturbation.Au bout d’un moment je n’en peux plus, le plaisir est trop fort et mon corps se tend. Prise de spasmes j’ai un orgasme, des giclées de cyprine sortent de mon vagin et arrosent le linge sur lequel je suis à genoux.A la demande de Sébastien je change de position, couchée sur le dos les jambes écartées et repliées il s’allonge sur moi puis me pénètre.Il me défonce à grands coups de reins. Les yeux fermés j’apprécie les va-et-vient de sa verge tantôt dans ma chatte bien humide, tantôt dans mon anus au gré de ses envies pendant que le plaisir ne quitte pas mon ventre. Ses testicules cognent contre mes fesses. Il finit par éjaculer dans mon cul.Nous nous essuyons et rhabillons.Il est satisfait de notre petite récréation et souhaite rapidement recommencer.Très intéressé par le fait de refaire l’amour avec moi Sébastien cherche le moyen d’arriver à ses fins sans que sa femme ne puisse nous surprendre.Il finit par me convaincre de l’accompagner sur un bateau pour une partie de pêche en mer en me précisant qu’il compte bien en profiter pour utiliser la gaule qu’il a entre les jambes.Il me parle ensuite de son ami qui possède l’embarcation et qui sera de la partie et me demande si cela ne me dérange pas.Après une brève réflexion, ayant compris sans peine ou il voulait en venir, je lui dis que je ne suis pas contre faire l’amour avec deux hommes en même temps.Nous prenons rendez-vous.Comme le départ est prévu de bonne heure je demande à une collègue à qui j’ai déjà rendu des services de me remplacer.Je préviens mon mari que je ne rentrerais pas de bonne heure car je dois attendre un client de l’hôtel qui doit me donner des poissons à son retour de la pêche en mer, il me faut bien trouver une excuse pour mon retard.Quand j’arrive sur le port les deux hommes s’affairent sur le bateau dont le moteur est déjà en marche.L’ami de Sébastien est du coin, il s’appelle Loïc et possède le bateau sur lequel ils sortent souvent en mer .C’est un ancien petit bateau de pêche en bois qui ne servait plus et qui était utilisé auparavant sutout pour la pêche des crustacés. Il l’a racheté, avec tous les instruments, pour un prix modique puis restauré et joliment peint en bleu et blanc.Les deux hommes détachent les cordages qui maintiennent la bateau au ponton puis nous sortons du port et direction la pleine mer avec le tangage du aux vagues.Après kaçak iddaa un moment de navigation, d’après ce que j’entends de leur conversation, ils accrochent des appâts ou des leurres (je n’y connais rien question pêche) au bout des lignes de plusieurs cannes et commencent à pêcher à la traîne.Pendant que Sébastien est à la barre et s’occupe des cannes à pêche Loïc ouvre un sac qu’il a amené et posé sur le pont, il en sort un matelas pneumatique et une pompe, il gonfle le matelas et l’étale sur le pont.<>.Je fais l’étonnée.<>.Il me regarde et reste un moment muet.<>.<>.Je le fais marcher puis devant sa mine déconfite je lui dis que je blague.Je m’approche de Loïc, je passe mes bras autour de son cou et pose mes lèvres sur les siennes. Ma langue est dans sa bouche à la recherche de la sienne, elles se mêlent et nous échangeons plusieurs baisers.Mon corps plaqué contre le sien une de mes mains s’égare à l’endroit ou je suis supposée trouver son sexe que je triture à travers les vêtements.Il passe une main sous mon blouson et caresse mes seins après avoir déplacé mon soutien-gorge.Vu que je le laisse faire il s’enhardit, il me débarrasse du blouson puis du maillot et enfin du soutien gorge.Sa main tente d’atteindre mon sexe mais elle est gênée car j’ai mis un pantalon assez collant, il le déboutonne et le baisse, comme il galère je l’aide pour le faire glisser le long de mes jambes et je lève un pied puis l’autre, une fois que ma culotte a suivie le même chemin, pour me débarrasser des vêtements devenus gênants.Je ne suis pas à l’aise d’être nue, si une embarcation passe près de nous je serais bien visible.A genoux sur le matelas pneumatique j’extirpe son sexe du pantalon et constate qu’il est bien monté, je le caresse puis le lèche partout surtout sur le gland tout en triturant ses bourses.Je prends son membre dans ma bouche et lui fais une fellation qui ne dure pas bien longtemps, son corps se tend et son pénis s’agite dans ma bouche pendant que le sperme abondant envahit ma gorge.J’avale et continue un peu à sucer.Loïc me couche sur le matelas et s’allonge sur moi, sans difficultés sa grosse queue pénètre mon intimité.Il donne des coups de reins pour faire aller et venir son pénis dans ma chatte j’accompagne ses mouvements en faisant bouger mon bassin.Il s’arrête de temps en temps pour m’embrasser, caresser ma poitrine et martyriser mes tétons.Le bruit que fait le matelas à chaque mouvement est agaçant déjà que je n’apprécie pas les mouvements du bateau dont l’avant se lève à chaque fois qu’il prend une vague. Ma chatte commence à être assez humide, avec tous les va-et-vient de la verge, quand Loïc y déverse son sperme.Il se relève et s’essuie puis remplace Sébastien à la manoeuvre du bateau.Sébastien qui a mis son pénis à l’air s’approche, il s’assoit à côté de moi.A genoux je caresse puis lèche et enfin suce sa verge gonflée par l’envie qui perd du liquide car à regarder ce qui se passait avec son ami l’a mis dans un état pas possible.Il ne faut que quelques aller-retour à ma bouche sur le membre pour que des giclées de semence ne frappent le fond de ma gorge.Après que j’aie bue toute sa semence il s’allonge.Accroupie au dessus de lui, mes jambes de chaque côté de son kaçak bahis corps, je prends sa queue dans une main et la positionne à l’entrée de mon intimité.Je me baisse la faisant coulisser dans ma chatte puis je commence à remuer pendant qu’il caresse mes seins et agace mes tétonsPendant les va-et-vient sa verge pénètre complètement dans mon intimité et je commence à bien mouiller quand il se crispe et que sa queue prise de soubresauts arrose mon vagin.Je me relève et m’essuie pendant qu’il en fait autant.Je commence à me rhabiller quand ils m’en dissuadent me disant que ce n’est que la mi-temps et qu’ils comptent bien s’occuper encore de mon cul.Ils s’affairent avec leurs cannes à pêche sortant quelques poissons de l’eau pendant que je les regarde faire, ils ont mis des gants pour que je ne sois pas imprégnée de l’odeur du poisson en me touchant pendant nos ébats.Depuis un petit moment Loïc ne cesse pas de regarder ses instruments puis il stoppe le bateau et coupe le moteur.<>.<>.<>.A leur demande je les remets en forme en les masturbant et en leur faisant des fellations passant d’une queue à l’autre jusqu’à ce qu’ils aient tous les deux une érection satisfaisante.Loïc s’allonge sur le dos, je me mets sur lui et avec une main je fais pénétrer sa queue dans mon intimité puis répondant à me demande Sébastien se place à genoux derrière moi et je sens sa verge glisser entre mes fesses pendant qu’il cherche mon orifice anal dans lequel elle finit par s’enfoncer.Ils donnent des coups de reins, surtout Sébastien, moi les yeux clos j’apprécie les sensations que je ressens lors des aller-retour de leurs queues dans mes orifices surtout avec la faible épaisseur de chair qui les sépare.Loïc caresse mes seins et triture les tétons avec ses doigts.Je mouille beaucoup, je ressens beaucoup de plaisir et au bout d’un moment je suis prise de spasmes et j’ai un orgasme arrosant de la cyprine qui s’échappe de ma chatte le sexe et le ventre de Loïc.Ils continuent à me défoncer puis à peu de temps d’intervalle ils éjaculent chacun leur tour dans mon corps.Je passe un bon moment à les remettre de nouveau en forme avec mes mains et ma bouche.Je me retrouve encore avec un pénis dans la chatte et un dans le cul car me prendre à deux leur a bien plu.Là ils me défoncent longtemps, le plaisir revient vite dans mon ventre et la jouissance avec.J’ai deux orgasmes avant qu’enfin ils ne se laissent aller et éjaculent dans mes orifices après y avoir fait des aller-retour pendant un bon moment.Je m’essuie et me rhabille pendant que vidés ils se désintéressent de moi et recommencent à pêcher car pour avoir un alibi solide il faut ramener du poisson.Je me joins à eux et prends une canne à pêche, quand j’ai un poisson au bout de ma ligne je le sors de l’eau mais c’est un des deux hommes qui le décroche.Au bout d’un moment ils décident que nous avons pris assez de poissons.Ensuite c’est le retour dans le port, ils amarrent le bateau au ponton.Ils me donnent, malgré ma réticence, une bonne partie du poisson pêché ce qui fait beaucoup.Je prends le chemin pour rentrer chez moi portant deux sacs qui tirent sur mes bras qui deviennet douloureux après que j’aie parcouru une bonne partie du chemin que j’ai à faire. Arrivée chez moi je donne les sacs à mon mari.Il prépare plusieurs poissons pour les faire cuire sur le barbecue. Le reste il va les découper pour en faire des filets, ensuite il va les emballer sous vide avant de les congeler, ce qui va l’occuper pendant un bon moment.J’ai largement le temps de passer par la salle de bain pour remettre mon corps en état et faire disparaître les odeurs de sperme qui étaient couvertes par celles des poissons.

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir