Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Amateur

Ma première fois (par Nina)A l’époque, je passais une semaine sur deux chez ma belle-mère. Elle avait eu deux fils avant de connaître mon père et l’aîné avait dix-huit ans. Le soir, je quittais souvent ma chambre pour aller dans la sienne, et on écoutait de la musique ou on jouait à des jeux sans importance. J’avais déjà une forte poitrine à cette époque, et ma robe de nuit ne cachait rien des formes de mes seins à travers le tissu.Je voyais bien qu’il les regardait souvent, et je ne faisais rien pour l’en empêcher bien au contraire. J’étais un peu boulotte et les garçons de l’école ne portaient pas sur mon corps le même intérêt que lui aussi je me sentais jolie d’être ainsi observée.Un soir où ma chemise de nuit était fort décolletée, il s’est doucement approché de moi sur le lit et a mis sa main sur l’un de mes seins. Comme je ne disais rien (j’étais tétanisée) il s’est glissé à l’intérieur de ma chemise et a commencé à me peloter. Puis il m’a regardée dans les yeux et nous nous sommes embrassés. Ce n’était pas la première fois que j’avais une langue étrangère dans ma bouche : ma copine Anna m’avait fait une démonstration (ce sera une autre histoire) mais là c’était fort différent.Il passait canlı bahis şirketleri d’un sein à l’autre en même temps qu’il me fouillait jusqu’au fond de la gorge. Quand nos lèvres se sont finalement quittées, il m’a demandé de me mettre nue. Je me suis levée, j’ai enlevé ma robe de nuit, et il m’a dévorée des yeux. Il m’a ensuite demandé de me coucher sur le lit, et m’a écarté les jambes. Il a examiné mon sexe de près, il y a introduit un doigt puis un autre. J’étais trempée. Il n’est pas allé très loin vu que j’étais encore vierge.Il a mis ses doigts en bouche et a eu l’air d’apprécier ma liqueur. “Et toi, tu ne te déshabilles pas ?” lui ai-je demandé. Il a ôté son pyjama et j’ai découvert mon premier sexe d’homme. Il bandait pas mal, et je me suis demandée comment les hommes faisaient pour vivre avec un machin tout dur comme ça dans leur pantalon.Comme lui, j’ai commencé par examiner l’objet. C’était plein de veines, et plein de poils. Moi qui m’attendais à un cylindre tout lisse…Il a pris ma main et l’a mise sur sa queue. Je ne savais pas trop quoi faire avec, et il m’a fait décalotter le bout avec mes doigts. J’ai découvert un petit trou, et son gland tout mauve. Puis il canlı kaçak iddaa m’a fait descendre jusqu’à ses testicules. Je pouvais sentir à l’intérieur comme une boule. Visiblement, il ne fallait pas trop appuyer dessus. Enfin il m’a montré comment il fallait le masturber. Un peu gauche au début, je serrais trop fort sa queue. J’ai vite appris le geste et la cadence et il m’a laissé faire en retirant sa main.Après quelques minutes, il m’a demandé d’arrêter et m’a demandé s’il pouvait me pénétrer. J’ai du pousser un petit “oui” et je me suis dit à ce moment que j’allais faire l’amour pour la première fois, que j’allais enfin devenir une femme. Il s’est couché sur moi et il a placé son gland à l’entrée mon vagin. Arrivé contre l’hymen, il n’a pas essayé de le forcer tout de suite.Je redoutais un peu ce moment, mes copines m’avaient dit que ça faisait assez mal. A mon avis, les différents petits objets que je m’étais déjà enfoncés dans la chatte avaient du assouplir la paroi, parce qu’il est finalement entré en moi sans que cela ne me fasse trop mal. Je le sentais tout au fond de moi. Tout en moi.Il est resté quelques secondes sans bouger, attendant ma réaction. J’avais un peu mal, mais je canlı kaçak bahis sentais aussi le plaisir affluer dans mon ventre. Il a commencé à aller et venir doucement. Il m’a à nouveau embrassée à pleine bouche pendant que je sentais mon excitation monter et descendre par vagues, de plus en plus fortes.Puis il a poussé un gémissement et s’est arrêté de bouger. Moi j’aurais bien voulu qu’il continue, qu’il m’amène à l’orgasme mais c’était trop tard. J’ai senti son membre diminuer de taille et il est sorti de moi avec un petit bruit comique. Puis j’ai senti un liquide couler doucement hors de moi. Blanc et rouge.Il m’a essuyée et nous sommes restés à discuter, nus, pendant une partie de la nuit. Je regardais de temps à autre son sexe au repos, en me demandant combien de temps il fallait pour le “recharger”. Il était encore un peu rouge de m’avoir déflorée. A un moment il s’est endormi et je suis rentrée dans ma chambre. Je me suis masturbée en pensant à son sexe et comme c’était de bon de sentir pleine de lui.Un de mes plus beaux orgasmes. En y repensant maintenant, j’ai eu de la chance de ne pas tomber enceinte. Quelques jours après, il partait à l’université et moi je me retrouvais seule, un peu sur ma faim. C’est à ce moment-là que j’ai décidé de ne plus jamais rater une opportunité , et de profiter du sexe autant que je le pouvais.Si cela vous intéresse, et si mon mari le permet (c’est un cochon), je vous raconterai mes aventures.

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir