Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Asian

Ma dernière aventure en date….03Après avoir pris un bon petit déj, et jouer un peu avec nos corps (surtout le mien car je vous rappel que je suis encore toute nue !).Une fois le petit repas terminé, je m’excuse pour aller aux toilettes pour me rafraîchir un peu, vu que je n’ai pas eu le temps de prendre une douche, et pourquoi prendre une douche maintenant, puisque j’ai le sentiment et la certitude qu’il va me falloir la prendre dans quelques heures (la douche……… Et la queue de bit…. De Botty) Faisons de économies d’eau !!!A mon retour, je prends le téléphone et appel mon mari, pour lui demander des nouvelles de ma fille, de mon mari et pour lui mettre au courent de l’évolution de la situation dans ce bled. Et surtout lui raconter les moindres gestes de la veille et surtout lui avouer que nous avons complètement oublié de prendre des photos, mais que cette erreur sera comblée dans quelques instants vu le programme que Boutty a construit, vu qu’il pleut des cordes.Satisfait de nos « exploits », mon doux époux, demanda à dire quelques mots à mon amant qui était entrain de changer les draps de son lit, comme je le avais gentiment « exigé ».Je ne sais pas se qu’ils se sont dit, mais en raccrochant, un sourire malicieux se dessinait sur les lèvres de mon ami, et me dit :-Prends place sur le lit, je vais faire quelques photos pour ton homme !%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%Les prises de photos ont bien fait bander Botty qui n’a pas hésité à rejoindre mon état en laissant tomber tous ces vêtements.Il s’approcha alors de moi, me saisi fermement la tête de ses deux mains, me colla un long baiser avant de m’ordonner (j’aime bien qu’on me commande et dirige !) de le sucer.Docile, j’ai tout de suite pris en bouche la queue qui ne demandait qu’à être astiquer pour la rendre toute dur.Je vais et je viens sur la hampe toute luisante de cette queue que j’ai bahis firmaları entre les lèvres. Et puis je m’attarde sur le bout de la bite que je lèche, lèche comme de la glace en fixant du regard mon ami qui se délecte de ces caresses que je lui offre puis d’un coup j’aspire le manche qui devient de plus en plus raide.A un moment donné, Botty me serre la tête, introduit sa verge tout au fond de la gorge et pousse un petit cri.Il vide alors tout le contenu de ses bourses dans la bouche.J’avais envie de vomir, mais bizarrement je trouvais cela si bon, jamais ô jamais personne n’a eu la permission de décharger dans la bouche !Mais là….. C’était si doux, si bon !C’est alors que j’ai entendu les clics de l’appareil de photo et mon amant qui me disait :-Voilà ce que ton mari voulait que je fasse, jouir dans la bouche et il voulait des preuves !Ah le salaud ! Je ne lui ai jamais permis de le faire car j’avais une mauvaise « image » du gout du sperme…….. Et je me rends compte que j’avais tort.%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%Alors que je faisais ma petite toilette intime, j’entendais que mon ami parlait au téléphone.A ma sorti de la salle de bain, mon amant me pris dans ses bras et me dis :-Vu que cette journée sera sous la pluie, j’ai appelé un copain Jean marc, qui a une belle petite maison ici et il nous a invité à prendre un café !-Franchement j’en ai pas trop envie ! Lui répondis-je.-Allez….. Tu va voir, il a une super baraque ! Je lui ai installé tout un réseau informatique, avec wifi, caméra de surveillance et tout le bazar… Je me suis fais un bon pactole avec lui…… Je lui dois bien ça…….. Et franchement, il est rigolo comme mec et très sympa… Tu verras, on va bien s’éclater.S’éclater est le vrai terme et dans les deux sens du mot. NDLR-Bon je me prépare !-Attendant ! Tu veux me faire plaisir ???-Tout dépend !Il alla à son armoire, trifouilla kaçak iddaa un peu puis me sorti une guêpière et des bas qu’il me tendit.-Tu veux bien mettre ça pour moi ?-Si cela peu te faire plaisir ! Lui disais – je en retournant le vêtement qu’il m’a tendu. Je ne peux te refuser quoi que cela soit ! Je suis ton cadeau. Mais il va falloir que tu m’aide pour les attaches !Tout en commençant à me « vêtir » je lui posai la question d’où a – t – il cet « accoutrement » ?-C’est les habits d’une ex !Alors que je m’apprêtais à enfiler ma culotte, mon ami me dit :-Non ! Surtout pas ! Tiens, me dit – il en me donnant un manteau noir ¾, mets ça !-Tu veux que je sorte comme ça, le cul à l’air ? Mais ça va pas ! Et en plus chez ton ami….. Comment je vais faire s’il me demande d’enlever mon manteau ??-Tu trouveras la bonne réponse, me dit – il en souriant.Je lui lançai un regard de haine, mais je me pliai à ces désirs, maintenant que j’y repense, je ne le regrette pas.A peine ¼ h plus tard, on sonna à la porte, Boutty ouvrit la porte et me dit que la carrosse nous attendait pour nous conduire vers l’univers des milles et unes nuits, tout en rigolant. Et nous nous dirigeâmes pour sortir. Je sentais le rouge envahir mes joues, honteuse que j’été de sortir ainsi vêtue. Je ne me reconnaissais plus en me voyant agir de cette manière. J’avais le sentiment d’être une traîné, une pute de bas étage.Les mains dans les poche de mon manteau, je serré bien fort mon corps pour éviter toute surprise.Garée en double file, un 4 x 4 noir (une Toyota je crois), se trouvait assis derrière le siège passager, un homme d’une bonne trentaine d’année. Avant de nous élancer pour embarquer dans ce véhicule, mon ami exprima son désir de faire le chauffeur.Heureusement que je ne portais pas de talon aiguille, car je me serrais ramasser les pavés de ce trottoir mal foutu.J’ai dû kaçak bahis sortir les mains des poches de mon manteau pour pouvoir grimper dans ce maudit engin à 4 roues. Et en mettant mon pied, sur repos pied, j’ai senti les pans de mon manteau s’écarter. J’ai failli tomber en arrière lorsque par réflexe, j’ai lâché le siège au quel je m’étais agrippé, pour cacher cette parcelle de mon corps qui s’était découverte.Heureusement que Philippe était derrière moi pour me ratt****r et m’éviter la chute. Je senti alors que j’étais encore plus à découvert. Je compris en voyant la tête du bonhomme qui était assis dans la voiture, qu’il avait bien vu, que je ne portais pas de sous – vêtements.J’en rougis un peu plus de honte. Assise entre les deux hommes, j’avais la tête baissé honteuse que j’étais d’être ainsi exposé.En démarrant la voiture, mon ami me lança :-Douda, je te présente, Philippe et Raphael, les deux complices de mon ami Jean marc. Faites la bisou à ma chère amie DOUDA !Les deux hommes ne se gênaient pas pour me faire deux bises, surtout Raphael, qui m’embrassa aux coins des lèvres.A peine avons-nous commencé à rouler que mon ami tendit à Philippe un bandeau et en lui disant :-Mets ça sur les yeux de mon amie SVP !-Non, je ne veux pas ! Dis – je.-Ecoute Douda ! Me dit mon ami, tu veux t’amuser ? Tu cherche à me faire plaisir ? Alors laisse toi faire ! Et rappel toi, je fais ce que je veux de mes cadeaux, OK ??Je ne su quoi répondre. Je me laissai faire par mon voisin en y opposant aucun refus.-Messieurs, vous avez le privilège de préparer le minou de madame, pour qu’il soit consommable tout à l’heure ! Mais faites attention à me pas vous faire repérer, compris ?Mon voisine de droite jette aussitôt sa main entre mes cuisses, que j’avais solidement refermées.-Ne te fais pas prier beauté ! Laisse-toi faire et tu vivras des moments inoubliables………. Parole d’ancien combattant !Résigné, je desserre lentement mes cuisses pour laisser la main exploratrice faire les recherches qu’on lui avait ordonnées.-Je sens comme si elle commence à mouiller cette petite chienne !

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir