Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Ass

La croisière maudite — 3Le sarcophageLoric Renoir mit un bon dix minutes à se remettre de ce coup vicieux après avoir vomi son délicieux homard.— Bordel ! Cette salope va me le payer, rugit-il se levant péniblement en se tenant le ventre.Il se traîna jusqu’a une salle de bain tout près pour se passer de l’eau au visage et se laver les mains plusieurs fois avant de remettre ses gants de cuire souple et il reprit sa route dans les profondeurs du navire qui semblait complètement désert. Il descendit des escaliers en suivant son plan, emprunta de nombreuses coursives sans rencontrer âme qui vive, s’emparant d’une grosse hache a incendie au passage pour entré finalement dans la cale numéro 5. Un vaste hangar glacial à peine éclairer rempli de caisses, de conteneurs et même de véhicules solidement ancrés au sol par de grosses chaînes. Les puissants moteurs diesel du navire faisaient vibrer le plancher sous ses pieds. Il referma la porte étanche derrière lui et consulta son plan à nouveau s’éclairant de sa mini lampe LCD à l’affût du moindre bruit. Cinq minutes plus tard, il trouva le conteneur qu’il cherchait. Celui-ci güvenilir canlı bahis siteleri était barré avec un gros cadenas qu’il crocheta rapidement sans l’abîmer et il ouvrit la lourde porte qui grinça méchamment. Il éclaira l’intérieur et ce qu’il aperçut le déçut terriblement. Il ne s’attendait pas à voir un sarcophage de cuivre étincelant, mais la…Évidemment le cuivre s’était oxydé et avait pris une jolie couleur verte au fil de temps, mais en plus, dû à ses séjours au fond de l’océan, il était recouvert de mollusque de toute sorte ; de coquillage, d’étoile de mer et même de corail et ça empestait la mer. Comme prévu un échafaudage de bois maintenait le sarcophage en place, il en démantela une partie avec la hache pour pouvoir l’ouvrir, ce qui lui prit dix bonnes minutes, mais sans rien briser, car il avait l’intention de tout remettre en place. Personne ne s’apercevrait du vol avant que le sarcophage ne soit au British Muséum et même la, personne ne pourras dire si il avait été vandalisé un siècle ou deux plutôt ou pendant ce voyage. Loric avait pensé à apporter des outils de cambrioleur güvenilir illegal bahis siteleri qui datait du 19e siècle, comme toujours, il avait pensé à tout. Il savait qu’un tas d’analyse serait pratiqué par le musée et peut être la police s’ils soupçonnaient un vol, mais ça, il en doutait. Il ne laisserait aucune trace de son passage.Puis, sans plus attendre, il sortit sa trousse à outils et se mit à l’ouvrage ruisselant de sueur malgré l’air froid qui régnait dans la cale silencieuse. On fait ça où ? Demanda Marie une fois dans l’ascenseur avec le crâne, au fait t’as un nom, pis tes majeurs ?Il avait enfilé une salopette, un chaud manteau user et avait une casquette du navire sur son crâne chauve. Marie lui donnait 16 ou 17 ans, pas tellement plus et espérait pour lui qu’il ne regrette jamais tous ces tatouages. Mais elle le trouvait plutôt sympathique, pas le genre imbu de lui même et une fois habituer à ses tatouages étranges plutôt sexy. Mais elle n’arrivait toujours pas à croire qu’elle avait accepté aussi vite de lui faire une pipe, ça, ce n’était pas elle du tout, et ça l’excitait güvenilir bahis şirketleri en plus. Le vin probablement se dit-elle.— WAIS je suis majeur, j’ai 19 ans et tout le monde m’appelle Skull, en bas y as une salle de bain. T’es vraiment un gars, je n’en reviens pas ?— Hum !— Je peux te sucer aussi si tu veux ?Marie sourit d’entendre ça.— Non, ça va ! Tu sors avec Suzie ?— WAIS ! Elle est vraiment cool pour une femme de 56 ans.— 56, wow ! T’aimes les femmes plus âgées toi ?— WAIS, comme Marie Lemieux, pour son âge je te dis, elle est vraiment bandante, bien plus que des jeunes.— WAIS, je trouve aussi ! Dis Marie amuser.— Toi aussi tu la baiserais ?— WAIS, moi avec…— J’ai ramassé tous ses vidéos sur le net pis les photos d’elle.— Hum, pis tu te passes un petit coup de… en la regardant ?Marie imita le geste de masturber un gars en rougissant un peut, lui aussi d’ailleurs, elle trouva sa cute.— WAIS, toi aussi ?— Eh, ben oui. Fit-elle un peu prise aux dépourvues.— Elle a joué dans un film d’horreur, y vas sortir au printemps j’espère qu’il y a une scène de nu, mais ça m’étonnerais.« Ce jeune-là est un vrai fan de moi, » se dit-elle.— Ça m’étonnerait aussi.— WAIS, dommage, mais je te trouve plus bandante, c’est quoi ton nom au faite ?— Émilie. Pis plus bandante pourquoi ?— Ton cul, pis ta bouche, tes yeux aussi, son plus.. Clair. Tes vraiment belle !— Ah ! Fit Marie amuser et toucher, merci.— Mais c’est

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir