Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Géraldine tome 2-Chapitre 52Chapitre 52 – Repas chez la DirectriceGéraldine arriva à la porte de l’ascenseur et appuya sur le bouton de l’interphone pour pouvoir accéder à l’étage des appartements privés de la Directrice “ – Mmmpphhh ! ‘ui ‘ es’ce ! Mmmpphhh ! ” Demanda une voix métallique que l’on sentait contrainte.“ – Mmmpphhh ! Ge’aldine, Ma’ame ‘a ‘i’ectrice m’a’’end ! Mmmpphhh ! ”Répondit la nouvelle secrétaire, en se tortillant pour réajuster ses vêtements et être impeccablement présentable pour Maîtresse Xaviera.“ – Mon’ez ! ” Dit la voix métallique de l’interphone, alors que les portes de l’ascenseur s’ouvraient.A l’arrivée à l’étage desservant l’appartement, Géraldine était attendue par Alice, la French maid que Maîtresse Xaviera s’était engagée d’éduquer en une semaine. Elle portait pour seuls vêtements, des entraves de métal cadenassées, dont les poignets étaient reliés par des chaînes à un large collier de maintien en métal, qui la forçait de garder la tête bien droite, et équipée d’un axe muni soit d’un écarteur , soit d’une balle qui lui servait pour le moment de bâillon, lui écartelant ses lèvres légèrement gonflées fraîchement tatoués de noir.Un large crochet anal, que Géraldine ne connaissait que trop bien, pour en avoir souvent sentit la largeur de la boule de billard qui le terminait, muni d’un broîtier électrique était relié à un corset de métal, qui lui enserrait sévèrement sa taille, et faisait ressortir sa poitrine aux lourds anneaux, qui tressautaient à chacune de des pas de ses ballets boots blanches reliés entre eux par une étroite chaîne, qui l’obligeait à trottiner en tout petits pas mal assurés.un minuscule tablier latex blanc était serré autour de sa taille corsetée, et ne couvrait rien de son anatomie féminine aux multiples piercings fraîchement posés, d’où pendaient de petits cadenas identiques à ceux qui fermaient ses entraves, reliant les anneaux entre eux et lui fermant ainsi toute possibilité de plaisir vaginal, comme l’avait exigé sa nouvelle Maîtresse. Son corps portait des stigmates récents de punitions sévères, ainsi que les traces de deux brûlures sur les fesses, prouvant que son éducation pour le repassage par Maîtresse Xaviera ne lui laissait aucun oubli ou défaut possible.Également à la demande de Maîtresse Élise, sa longue et belle chevelure blonde platine n’était plus qu’un souvenir, le rasoir y avait laissé à la place à un crane glabre, où était collé une coiffe de soubrette de latex blanche, et la blancheur laiteuse de sa peau faisait ressortir ses sourcils et de son eye liner tatoués,Ses oreilles étaient maintenant ornées de plusieurs larges anneaux attestant de la suspension de son statu d’esclave privilégié, tel quelle l’avait vécu chez sa précédente Maîtresse .A part ses tatouages, son visage était vierge de maquillage, et son nez était maintenant affublé d’un large anneau nasal, tandis que ses yeux rouges accusaient des nombreuses larmes versées sous l’égide de la Directrice. “ – Sui’ez ‘oi ! Mai’resse Xavie’a ‘ous ‘a’’ends ! ”Dit la French maid, en accueillant la nouvelle secrétaire, la précédent dans le couloir du vaste appartement.Géraldine s’exécuta sans un mot, regardant le corps d’Alice, tout en se mettant à suivre les petites fesses striées de leurs multiples zébrure et de ses brûlures, et dont elle se le souvenait si lisse et si vierge de traces, il y avait à peine 72 heures. Une bille de métal de la taille d’un cochonnet arriva dans le couloir, se glissant entre les jambes de la  French Maid , qui s’arrêta d’avancer laissant le soin à la nouvelle chienne Pink Lady de la Directrice de la ramasser avec son grelot-aimant pour la rapporter à sa Maîtresse, qui était semi allongée dans son canapé, en train de se délecter de son jeu pervers de faire trotter sa chienne de remplacement aux grosses testicules largement étirées par son humbler spécialement conçu pour que chaque pas la fasse couiner.“ -Ahhh ! Géraldine, enfin! Approche !”Dit Maîtresse Xaviera, en se levant du canapé, pour «saluer» son  invitée pour le dîner, qui s’avançait vers le canapé. Elle était simplement vêtue d’un long peignoir de soie noir totalement transparent, gonflé par ses seins annelés, et qui ne cachait rien de son anatomie, tandis que la « Pink Lady » se plantait devant elle, en lui rapportant sa balle, frétillant son petit cul pour agiter sa queue à pompon.Slutty ayant après maintes décharges, enfin compris son statu de chienne de salon. La Directrice caressa la tête de la chienne, et prit ensuite le menton de la soumise-secrétaire de son main aux longs ongles vernis de grenat sombre et ornés de strass.“ – Comment c’est passé ta première journée, petite Géraldine ? Ce petit clito m’a l’air toujours calme, j’aurais du te commencer ce traitement plus tôt ! ”Dit la Directrice, en se mettant à caresser la courbe offerte par la jupe de latex au grand cœur, sa main qui tenait le menton de Géraldine, descendant qu’en a elle vers l’entre-jambe de la soumise.“ – Mmmpphhh ! T’és ‘ien , Mai’resse ! Mmmpphhh ! ‘ui , Mai’resse !Me’ci ‘pou’ ce t’aite’ent, Mai’resse ! Mmmpphhh ! ” Soupira Géraldine, sous les mains qui s’attardaient sur elle, alors que la langue de la Directrice venait jouer avec son large gag-ball, qui la faisait copieusement baver.Bien qu’ayant pleins de choses à préparer pour le repas chinois, Alice était restée devant le canapé, attendant des ordres, laissant la curiosité de son regard s’attarder malencontreusement sur l’accueil de la sévère Directrice pour Géraldine. “ -Tu comptes nous regarder longtemps, petite ankara escort gourde ! ”Gronda Maîtresse Xaviera, en s’emparant de l’anneau nasal de la soumise, pour l’attirer vers elle, et la forcer à se baisser pour offrir sa croupe à une nouvelle punition.“ – MMMMMMMPPHHH!! ‘PI’IE ,MAI’RESSE !!! PA’DON !!! S’I OU’ PLAI !!! MMMMMMMPPHHH !!! ” Supplia Alice, en baissant ses yeux qui se remplissaient déjà de larmes, comprenant sa méprise d’être restée dans le salon.“ – Prends quelque chose pour me corriger cette petite curieuse !”Ordonna Maîtresse Xaviera à Géraldine, en plaçant son pied sur la chaîne des poignets, qui pendait au sol, bloquant définitivement la pauvre Alice dans une position des plus désavantageuses pour son postérieur déjà sévèrement strié.“ – Mmmpphh…‘Ui , Mai’resse…. Mmmpphh… ”Répondit la secrétaire, en s’emparant d’un large paddle de cuir en forme de main, qui trônait sur le canapé.“ – Ohhhh ! Petite timide ! Voila de quoi la rougir sans traces… 50 , cela devrait pouvoir lui apprendre à se concentrer à sa tache !”Ironisa la Directrice, en faisant signe à Géraldine de commencer d’officier pour punir la French Maid qui sanglotait.Géraldine commença de claquer les petites fesses offertes de la pauvre Alice, s’appliquant à le faire comme elle l’aurait reçu elle-même.Maîtresse Xaviera la regardait faire, satisfaite de voir Géraldine se lâcher sur la punition de sa French maid. “ – MMMMMMMPPHHH!! ‘PI’IE ,MAI’RESSE !!! MMMMMMMPPHHH !!! ” Couinait déjà Alice, en commençant de tortiller son postérieur zébré sous les coups de Géraldine qui n’était qu’à mi-parcours.Sous la supplique de la soumise, Géraldine marqua un instant d’hésitation, mais sous l’œil noir de la Directrice et le murmure silencieux lui intimant « Plus fort », elle reprit aussitôt la punition plus violemment, jusqu’au cinquantième coup, qui clôtura la couleur des fesses striées, où quelques petites veines venaient d’éclater sous la peau, et qui ferait de jolis bleus dans les heures à suivre.“ -Voila une jolie couleur…Je n’aurais pas fait mieux, petite Géraldine !”Ironisa Maîtresse Xaviera, en voyant le postérieur d’Alice dans un des miroirs du salon, tout en retirant son pied pour la laisser se dégager, et retourner à sa tache.“ – Mmmpphh…Me’ci, Mai’resse ! Mmmpphh… ” Répondirent les deux soumises, une pour reçu sa punition, et l’autre pour la satisfaction de la Directrice pour son travail bien fait. “ – J’espère que tu aimes manger japonais, petite Géraldine, c’est ce qui est prévu pour ce soir! ”  Demanda Maîtresse Xaviera à son invitée, en caressant d’une de ses mains l’intérieur du petit cœur de la jupe de latex.“ – Mmmpphh…‘Ui , Mai’resse !’Me’ci, Mai’resse ! Mmmpphh… ”Répondit Géraldine, en se tortillant lascivement sous la main, qui venait de s’inviter dans le cœur desa jupe, tandis que l’autre se promenait sur le chemisier de latex fumé transparent, qui ne cachait rien de sa jolie poitrine annelée.“ – WOUF !!! WUF WUF !!! ”Aboya la « Pink Lady », en rapportant sa bille de métal suspendu à son grelot-aimant étirant sa langue pendante, en tortillant son petit pompon rose, et qui regardait jalousement la situation de Géraldine.“ – A chacune sa place, petite Slutty ! ” Dit Maîtresse Xaviera, à laquelle le regard papillonnant de jalousie n’avait pas échappé, et qui s’arrêta de caresser Géraldine, pour prendre la télécommande sur le canapé.“ – AAOOUU !!! WUF WUF !!!” Couina la Pink Lady, tournant ses yeux implorants envers la Directrice.Mais sans un mot, Maîtresse Xaviera plongea son regard dans celui papillonnant de sa chienne de remplacement, et appuya sur la télécommande.“ – AHOUAHOU !!!AAAAAOOOOUUUU !!! AHOUAHOU !!! ” Hurla la « Pink Lady », les yeux se voilant de larmes, tout en tortillant son postérieur sous les impulsions électriques, qui secoua son pompon bien ancré par son plug de chasteté au cœur de son anus. “ – Quand tu les auras toutes ramassés quatre par grelots de ta langue et de tes mamelles…J’arrêterais ce plaisir, petite Chienne ! ”  Dit Maîtresse Xaviera, en lançant une douzaine de billes dans la cuisine, tout en mettant la télécommande au maximum.“ – AHOUAHOU !!!AAAAAOOOOUUUU !!! AHOUAHOU !!! ” Couina Slutty, partant récupérer les billes de métal en se tortillant de douleur.Les quatre premières billes furent facile à trouver, et surtout à ramasser, pour la chienne couinante, ,tandis que sa langue s’étirait un peu plus sous le poids de son grelot et de celui des billes de plomb.Pendant ce temps, Maîtresse Xaviera avait retiré le gag-ball de sa secrétaire, et sans aucun mot entrouvert son peignoir sur son pénis dressé, satisfaite de voir Géraldine se mettre naturellement à genoux, sous cette invitation de la Directrice.Et c’est dans un concert des couinements de la Pink Lady, que Géraldine s’appliqua sur le membre qu’elle avait en bouche, prouvant ainsi à la Directrice ses énormes progrès acquis dans le cours de « SERVICE A LA PERSONNE »,“ – MMMmmmmmm ! MMMmmmmmm ! ” Soupira doucement la soumise-secrétaire, en prenant entièrement dans sa bouche le sexe de la Directrice.“ – MMMmmpphh…Haaaaannnnn !” Soupira Maîtresse Xaviera, en se se laissant aller sous le Deepthroat, que sa secrétaire pratiquait d’elle-même sur son sexe.“ – AHOUAHOU !!!AAAAAOOOOUUUU !!! AHOUAHOU !!! ” Hululait de plus belle la Pink Lady, sous l’électricité qui traversait sa chair toute les trente secondes , essayant en se tortillant de récupérer une huitième bille par un de ses grelots pendant de ses mamelons annelés, qui s’étiraient de plus en plus sous le poids des billes, escort ankara tandis que ses yeux papillonnants de larmes croisèrent un instant ceux Géraldine, dont la bouche venait de se remplir de la semence de la Directrice. De fut a ce moment que le « drame » se passa, empêchant Maîtresse Xaviera de pleinement profiter de ce moment de plaisir. Une des billes de plomb pas encore ramassé par la Pink Lady se trouva sur le chemin de la French maid, dont la pointe d’une de ses ballet-boots ripa dessus. “ – MMMMMMMPPHHH !!!OOOOOOHHHH…….NAAAANNN !!! MMMMMMMPPHHH !!! ”Hurla la pauvre Alice, quand elle se sentit déséquilibrée, dans la totale impossibilité de ratt****r sa chute, qui la fit s’étaler de tout son long avec le plat de traiteur japonais à l’entrée du salon, sous le regard affolé de la Pink Lady, qui venait seulement de repérer la bille maudite.Dans un soupir d’énervement contenu, la Directrice se retira des lèvres de sa secrétaire, et s’avança vers la pauvre French Maid, qui se remettait déjà à genoux, commençant de ramasser les dégâts. “ – MMMMMMPPHHH !NANNN ! PA’DON, MAI’RESSE ! PI’IE! MMMMMMMPPHHH ! ”Pleura la pauvre Alice, dont les yeux étaient déjà voilés de larmes, en craignant la punition.“ – Tu n’ai pas responsable, petite Alice….Pas facile de voir avec ta position de tête !”Dit Maîtresse Xaviera, en remettant la French Maid sur ses jambes, en lui caressant le menton, sous le regard surpris de Géraldine.“ – Mmmpphh…‘Ui , Mai’resse !’Me’ci, Mai’resse ! Mmmpphh… ” Répondit la French Maid, dans un soupir de soulagement, par la soudaine compassion de la Directrice.“ – Mais une bonne soumise doit anticiper tout obstacle pour un bon service pour son dominant…. N’est ce pas ?”Dit Maîtresse Xaviera, en s’adressant cette fois à Géraldine, tout en refermant la pince de ses doigts manucurés sur le menton de la pauvre Alice.“ – Oui, Maîtresse !” Répondit Géraldine, en regardant Maîtresse Xaviera, qui tenait fermement le menton d’Alice. “ – Va me chercher de quoi apprendre à cette soumise de se tenir debout !”Ordonna Maîtresse Xaviera à sa secrétaire, en lui montrant la grande armoire dans un coin du salon.Géraldine se releva, et se dirigea vers une grande armoire, qui renfermait pour la Directrice de quoi s’occuper dignement des soumises à sa disposition.Après une rapide réflexion, elle s’empara d’un harnais de corps muni de plusieurs sangles transparentes, ainsi qu’un harnais de tête assorti muni d’un large gag-ball muselière.“ – J’ai un coup de fil a passer , petite Géraldine….Occupe-toi de l’attacher!”Ordonna Maîtresse Xaviera, avant de s’emparer de son portable. “ – Oui, Maîtresse !” Répondit Géraldine, en s’approchant de la pauvre French maid, qui s’angoissait déjà de son futur.“ – Qu’en à toi, tu aurais du ramasser tes jouets plut vite, on va régler cela !”  Dit Maîtresse Xaviera, en grondant sa chienne Pink Lady, tout en lui appuyant sa mule sur ses énormes attributs étirés et qui se chargeaient de nouveau d’électricité.“ – AHOUAHOU !!!AAAAAOOOOUUUU !!! AHOUAHOU !!! ” Hurla la « Pink Lady », les yeux voilés de larmes, sous l’intensité de la douleur qui irradiait dans tous ses branchements.Après avoir fait un signe de silence à la pauvre Alice, Géraldine lui retira d’abord la balle reliée à son collier de maintien de métal, et lui fixa le harnais de tête, qu’elle sera solidement, et y relia le son crochet anal, tout en le fixant au plafond à l’aide du palan, pour maintenir irrémédiablement la French maid debout.Elle commença ensuite d’enserrer le corps nu de la French maid dans le harnais, en le serrant au maximum, cisaillant ainsi chaque membre à l’aide des multiples sangles, sous les yeux surpris de Slutty, par autant de perversité de son amie Géraldine.Maîtresse Xaviera revint avec une mine réjouit, et regarda Géraldine qui finissait d’entraver la French maid.“ – Parfait bondage, petite Géraldine…Va donc me préparer un milk-shake pour ton amie Pink Lady, le contenu du plateau avec ce que je t’ai préparé dans la cuisine ! Qu’en à toi, je viens d’avoir ta Maîtresse, elle approuve à 200% la sanction que je vais t’infliger pour la perte de ce repas de cent euros, petite gourde et en a même rajouté cinquante de plus !”  Ordonna Maîtresse Xaviera, en regardant sa chienne qui couinait sous une nouvelle décharge, tout en s’emparant d’un fouet en cuir.“ – Merci Maîtresse….Oui, Maîtresse !” Répondit Géraldine, en se dirigeant vers la cuisine, en baisant le regard, en entendant la punition pour la pauvre Alice, se doutant que chaque euro correspondait à un coup de fouet.“ – MMMMMMPPHHH !NANNN ! PA’DON, MAI’RESSE ! PI’IE! MMMMMMMPPHHH ! ”Pleurnicha la pauvre French Maid, tandis que la Directrice se plaçait derrière elle. Le premier coup de fouet cingla l’air.“ – MMMMMMMPPHHH !!! AAARRRGHHH !!! MMMMMMMPPHHH !!! ”  Hurla la pauvre Alice saucissonnée dans son harnais, quand le fouet marqua la peau déjà striée de ses fesses.Dans la cuisine, Géraldine entendit le second coup suivi de bien d’autres comptés par Maîtresse Xaviera, dans des hurlements étouffés de la French maid, accompagné par les couinements incessants de la Pink Lady, qu’elle couvrit bientôt par le bruit du mixer, pour la préparation du « Milk-Shake », constitué du mix de la nourriture, avec du cocktail et du sauce piment extra fort.Quand elle revint dans le salon, la pauvre Alice était au bord de l’hystérie, sous les coups incessants du fouet de la Directrice qui avaient marqué l’intégralité de son corps entravé. Ses pleurs avaient entraîné un flot de mucus nasal qui s’écoulait ankara escort bayan sans relâche, et qui se mélangeait à la bave de son bâillon.“ – 130!!! C’est prêt, petite Géraldine?”Demanda Maîtresse Xaviera, quand elle vit arriver Géraldine avec un large entonnoir et le blender plein d’un contenu semi liquide d’une couleur indéfinissable, tout en continuant de compter et de fouetter le corps ensanglanté de la pauvre Alice.“ – Oui, Maîtresse !” Répondit Géraldine, en regardant comme hypnotisée le corps martyr de la soumise entravée, qui tressautait à chaque coup, tandis que la punition touchait à sa fin. “ – Parfait, petite Géraldine…Occupons nous de ton amie couinante, maintenant !” Dit Maîtresse Xaviera, en enroulant une dernière salve cinglante de son fouet, dont le bout finit sa course sur un des mamelons annelés. “ – MMMMMMMPPHHH !!! AAARRRGHHH !!! NAAAANNN ,MAI’RESSE ! PI’IE !!!AAARRRGHHH !!! MMMMMMMPPHHH !!! ” Pleurait la pauvre Alice, dont seule la tête bougeait encore, faisant dégouliner le flot des multiples mucus, qui se répandaient sur ses seins annelés, maintenant lardés de traces de fouet comme le reste de son corps, dont seules les parties protégées par les sangles avaient été épargnées.“ – Voila, petite Gourde ! Et tu as encore quelques jours à mon service !”Dit Maîtresse Xaviera attacha ensuite son fouet autour du coup de la pauvre French maid complètement agonisante.“ – MMMMMMMPPHHH !!! Me’ci, Mai’resse ! Mmmpphh… ”  Sanglota la pauvre Alice, dans un flot de bave dégoulinant, en regardant sa tortionnaire se diriger vers sa chienne.“ – AHOUAHOU !!!AAOOUU !!! WUF WUF !!! AHOUAHOU !!! ”Couina la Pink Lady, quand la Directrice la retourna sur le dos sans ménagement.“ – Je vais te retirer ton modulateur vocal, si je t’entends en mode humain….Tu subiras le même sort que ta future compagne nocturne….Compris, petite Chienne !” Ordonna Maîtresse Xaviera, en tirant sur le grelot qui ornait la langue de la chienne.“ – AAOOUU !!! WUF WUF !!! ” Couina la Pink Lady, en secouant la tête avec affirmation, les yeux embués de larmes.“ – Bien !”Dit la Directrice, en libérant la langue soumise de son étreinte, pour deviser ensuite le modulateur de voix fixé au large ring-gag, tout faisant un signe à sa secrétaire.Sans un mot, Géraldine s’approcha avec le blender et le large entonnoir, que Maîtresse Xaviera bloqua dans le ring-gag, et trempa son doigt pour goûter le contenu du blender. “ – Parfait …Verse !”Ordonna la Directrice, en fermant les yeux sous le coté ultra-epicé de la mixture.“ – Oui, Maîtresse !”Dit Géraldine, en commençant de verser le « Milk-Shake » dans l’entonnoir, pour abreuver la Pink Lady, solidement maintenue sur le dos par la Directrice.“ – AHOUAHOU !!! AAARRRGHHH !!! AHOUAHOU !!! ” Déglutit la pauvre Chienne, sous les premières gouttes qui brûlèrent son palet et sa gorge, en essayant inutilement de se libérer de la solide étreinte de Maîtresse Xaviera, tandis que ses yeux imploraient son amie Géraldine. Dans un soupir, Géraldine sentit ses yeux s’embuer sous la souffrance, qu’elle infligeait à son amie, et marqua un temps d’arrêt.“ – Continu, petite Géraldine……Ou tu pourrais y goûter !”Ordonna la Directrice, avec un regard noir envers sa secrétaire, à laquelle l’hésitation n’avait pas échappé. “ – Oui, Maîtresse…Pardon, Maîtresse !”Soupira Géraldine, en se remettant de verser le contenu du blender, cette fois sans aucune hésitation, tout en plongeant son regard dans celui papillonnant des longs faux cils de la Pink Lady.“ – AHOUAHOU !!! AAARRRGHHH !!! AHOUAHOU !!! ” Couina la pauvre Chienne, en ingurgitant l’intégralité de l’épaisse mixture épicée, sous le regard de son amie, qui lui disait « je préfère toi, plutôt que moi ».“ – Cela vous fera réfléchir chacune à votre façon sur la perte de mon dîner….Ta langue ! ”Gronda la Directrice, en refermant le ring-gag dégoulinant avec le modulateur, où la Pink Lady dut glisser sa langue dans le trou prévu dans un incessant couinement pour que la Directrice la lui bloque avec son anneau.La Directrice retourna ensuite la chienne sur ses pattes, et l’entraîna devant la pauvre Alice au regard angoissé, attachant les anneaux de son clitoris à la langue de la Pink Lady, dont l’esprit commençait de s’exciter par le litre de cocktail ingurgité, tandis que son ventre enserré dans son corset, gargouillait par la brûlure du piment qui se répandait inexorablement dans ses intestins.Maîtresse Xaviera fixa ensuite des pinces japonaises aux mamelons annelés de la French maid.Pour finir, la Directrice attacha des câbles électriques, qu’elle relia au humbler enserrant les énormes testicules de la Pink Lady, sous le regard affolé de la pauvre Alice.“ – MMMMMMMPPHHH !!! Nann ! S’i vou plai Mai’resse Pi’ié…Mmmpphh… ” Pleurnicha la French maid, les yeux rougis par ses larmes, dont la bave et le mucus nasal se répandaient à présent sur la tête cagoulée de la Pink Lady à ses pieds“ – Bonne nuit petites chiennes !” Dit Maîtresse Xaviera, en activant les télécommandes, qui fit irradier l’électricité dans tous les branchements auxquelles elles étaient reliées.“ – MMMMMMMPPHHH !!! AAARRRGHHH !!  MMMMMMMPPHHH !!! ”  Hurla la pauvre Alice, en se tortillant sous électricité qui envahissait son anus crocheté, tandis que ses mamelons annelés ressentaient celle qui faisait se tortiller la chienne, tout en les lui étirant en plus.“ – Si on reprenait notre repas !”Ironisa Maîtresse Xaviera, en enroulant son fouet comme une laisse autour du cou de sa soumise-secrétaire pour l’entraîner dans la chambre, sous les regards désespérés de la pauvre Alice et de Slutty, qui les voyait dans une des glaces du salon, et qui hululait sous la douleur de l’électricité et de ses entrailles bouillonnantes.La nuit allait longue pour tout le monde.

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir